Borinage C’est un véritable hôpital de campagne que déploie la Croix-Rouge pour le Dour Festival.

Pour que la fête se déroule dans les meilleures conditions, les organisateurs du Dour Festival ne lésinent pas sur les moyens et peuvent compter sur leur partenariat avec la Croix-Rouge.

Ces secouristes ont toujours répondu à l’appel depuis le début, en 1989. Pour cette édition 2019, ils seront 130 mobilisés chaque jour du festival sous la direction médicale du docteur Todorov.

La Croix-Rouge ne vient pas les mains vides à Dour. Elle pourra compter sur 4 ambulances dont une de réanimation, 1 Smur et un véhicule de type 4x4 pour accéder au camping. Un poste de coordination sera déployé. La Croix-Rouge sera aussi présente au poste de commandement intégré qui rassemble les autres disciplines utiles en matière de secours. Notons que cette année, le quartier général de la Croix-Rouge sera installé dans le hall de sports d’Elouges, tout comme le poste médical chirurgical.

C’est donc un véritable hôpital de campagne qui sera déployé et actif, 24h sur 24, dès 9h le mercredi 10 juillet et jusqu’au lundi 15 juillet à 18h. L’espace comprendra également une salle de repos et l’intendance Croix-Rouge. Dès le mardi, un second poste médical sera installé sur le site des éoliennes, entre le camping et le site des concerts. Il sera opérationnel 24h sur 24 à partir du mercredi. Entre 3 à 10 équipes d’intervention seront par ailleurs réparties sur tout le terrain, selon les mouvements du public et en fonction des activités. Une présence non-stop !

Vous l’aurez compris, les moyens déployés par la Croix-Rouge sont importants. Le festival de Dour représente d’ailleurs pour l’association le plus important dispositif préventif de secours de l’année en Wallonie. Pour vous faire une idée, plus de 2000 repas seront servis sur la durée du festival à ces secouristes qui auront bien besoin de prendre des forces.