Borinage

Les travaux entrepris par le BMX Club Q-Bike de Quaregnon se terminent.

C’est d’une véritable cure de jouvence dont la piste du BMX Club Q-Bike de Quaregnon a profité sous l’impulsion de Grégory Seyfarth, à la présidence depuis quatre ans. Durant ces congés de carnaval, d’importants travaux ont été menés pour transformer la piste. Grille, piste, virages,… Les efforts n’ont pas été vains.

« Le club fêtera ses cinq ans en mai prochain. La piste avait été laissée totalement à l’abandon, elle était dégradée et loin d’être aux normes », explique le président. « Ces dernières années, nous avons fait évoluer le club, nous avons modifié les bosses, procédé à des modifications au niveau du revêtement,… Aujourd’hui, nous sommes aux normes. »

Une dernière phase devra être menée durant les congés de Pâques, en avril donc. « La société Wanty nous sponsorise pour mener à bien ces travaux. Sans son aide et sans sa volonté d’investir dans la jeunesse et dans le sport régional, tout cela ne serait pas possible. Il nous aurait fallu des années pour en arriver là. Un paveur vient nous aider et de notre côté, nous nous engageons à trouver de la main d’œuvre. »

De nombreux bénévoles mettent donc la main à la pâte durant leur temps libre. « Il y a quatre ans, nous n’étions absolument pas aux normes. Le changement est donc extraordinaire. Dans quelques jours, le 24 mars précisément, nous accueillerons la coupe de Belgique de BMX. La course est qualificative pour les championnats du monde en juillet. Nous attendons près de 600 pilotes dont les meilleurs coureurs belges. »

Pour le club, l’avenir semble radieux. « Avoir une piste d’une telle qualité était un rêve pour beaucoup d’entre nous au sein du club mais nous ne pouvions pas l’imaginer. Hier encore, nous avions la plus mauvaise piste de Belgique. Demain, nous aurons la plus belle piste de Wallonie. Un projet se profile du côté d’Antoing et nous ne pourrons pas faire le poids car les budgets investis sont colossaux. Mais pour un petit temps au moins, nous serons au sommet ! »

Un sommet que plusieurs participants tenteront d’atteindre le 24 mars en vue des championnats du monde. Selon le président entre sept et dix pilotes du club ont toutes leurs chances de briller et de se qualifier.