Les actions des services de police se multiplient en cette période de crise sanitaire afin de faire respecter au mieux les mesures prises par le gouvernement. Les contrôles routiers n'y font pas exception. Le service circulation de la police Sylle et Dendre a d'ailleurs réalisé une grosse prise hier lors du contrôle d'un automobiliste. Le conducteur était en effet sous l’emprise de stupéfiants et en possession de pas moins de dix grammes d’amphétamines (Speed). Le conducteur s’est évidemment vu retirer son permis de conduire et ce pour une durée de 15 jours.

Les services de police de la zone Sylle et Dendre rappellent les influences négatives qu’a la consommation d’amphétamines sur la conduite. "La prise d'amphétamines provoque des comportements à haut risque notamment dûs à un faux sentiment de confiance", explique la police de Sylle et Dendre. "Les erreurs d’inattention liées à la consommation de ces drogues sont également fréquentes tout comme la perte de coordination."

En plus de constituer un danger pour autrui, les personnes sous influence d'amphétamines se font vite remarquer par les services de police. La dilatation de leurs pupilles met souvent la puce à l'oreille des forces de l'ordre.

Le conducteur contrôlé par le service de circulation de la police Sylle et Dendre sera convoqué devant le tribunal de police. En plus de la perte immédiate de son permis de conduire pour une période de 15 jours, il risque une lourde amende pouvant aller de 1 600 à 16 000 euros. Une nouvelle déchéance de son permis de conduire sera également prononcée. La période de retrait variera, cette fois-ci, d’un mois à 5 ans. Le permis peut même ne jamais être restitué à son propriétaire.