Faire des travaux, c'est bien. Dans les règles, c'est encore mieux. Un Colfontainois occupé sur un chantier dans une habitation l'a manifestement perdu de vue.

Le mardi 20 juillet, le Service Environnement de la Police Boraine était appelé par des ouvriers de la commune de Colfontaine qui avaient découvert un dépôt de déchets divers à l'arrière d'une maison située rue du roi Albert. La taille du dépôt était estimée à 6m3. Il comprenait des gravats et des briquaillons provenant de travaux réalisés dans une habitation.

"L’enquête a permis d'identifier l'auteur des faits et de le contacter afin de lui demander d’évacuer au plus vite les gravats. Les policiers ont également découvert que les travaux avaient été effectués sans autorisation et que le dépôt avait été placé sur une voirie communale la rendant ainsi impraticable", explique la police boraine.

Vu l'ampleur du dépôt, le dossier sera intégralement traité par le Procureur du Roi de Charleroi, compétent en la matière. Le propriétaire de l'habitation encourt les sanctions suivantes: un PV RGP pour dépôt clandestin; un PV pour obstruction et occupation illégale d'une voirie communale; les frais d’enlèvement si l'opération est effectuée par la commune, le contrevenant ayant un délai de 15 jours pour faire place nette; un PV pour avoir effectué les travaux sans les permis adéquats délivrés par l’administration communale.

© Police Boraine