Elu comme l’un des plus beaux villages de Wallonie il y a quelques années, Montignies-sur-Roc avait quelque peu perdu de sa superbe. Plusieurs collectifs de villageois dont MSR et le CRH La Goutrielle, se sont alors mis en place pour essayer de redynamiser et réhabiliter certains sentiers où la nature avait repris ses droits. Certains projets ont déjà pu se concrétiser dont la remise en place de la promenade des rocs, inaugurée ce samedi en présence du bourgmestre de Honnelles, Mathieu Lemiez, et des collectifs de citoyens à l’origine de l’initiative.

Le parcours de 3,5 kilomètres permettra aux promeneurs de circuler à travers tout le village. « Les sentiers de cette promenade étaient vieux de 50 ans », explique Ingrid Pype-Lievens, instigatrice du projet en collaboration avec Alain Ladrière. « De nombreux bénévoles se sont directement manifestés pour les restaurer et permettre de les remettre en valeur. Cet engouement a porté ses fruits permettant l’inauguration de ce samedi. »

D’autres aménagements devraient prochainement voir le jour tout au long de la promenade. « Nous avons l’intention d’implanter des panneaux historiques traduits en trois langues pour permettre aux nombreux visiteurs flamands de découvrir le patrimoine du village », poursuit Ingrid Pype-Lievens. « Des bancs seront également mis en place à des endroits stratégiques qui offrent la possibilité de contempler le paysage honnellois. »

La crise sanitaire avait initialement repoussé la mise en place de tous ces projets de réhabilitation. Les vacances d’été ont finalement permis aux collectifs de citoyens de les concrétiser. « Pendant tout l’été, un engouement extraordinaire des habitants, de tout âge, de Montignies-sur-Roc a permis aux projets d’avancer considérablement. Des infographistes ont imaginé le parcours de la balade, une traductrice s’est chargée de traduire en trois langues les textes qui seront placés sur les panneaux explicatifs et de nombreux jeunes ont ramassé les déchets dans le cadre du projet Be Wapp. Tous ces efforts ont permis la remise en valeur du patrimoine. »

D’autres promenades pourraient voir le jour prochainement. « Il y a pas mal de sources à Montignies-sur-Roc », confie Ingrid Pype-Lievens. « Nous aimerions donc créer une balade qui passerait par l’ensemble de celles-ci. Une autre promenade, accessible aux PMR, est également en projet. Nous avons déposé un dossier auprès de la commune dans le cadre du projet de budget participatif. Si nous sommes retenus, nous bénéficierons de subsides supplémentaires qui permettront la mise en place de nombreux autres projets. »