Borinage

Les clubs sportifs devraient pouvoir investir les lieux dans la seconde partie du mois d'août.

Les clubs sportifs de l’entité de Quévy ne devront plus prendre patience bien longtemps avant de pouvoir réinvestir la salle omnisports de Blaregnies, en travaux depuis plusieurs mois. Cette dernière, totalement rénovée, devrait en effet être à nouveau accessible aux clubs dans le courant du mois d’août.

Début juillet, une réunion entre l’IDEA, maitre d’ouvrage, le premier échevin David Volant (MR+) et la société en charge des travaux était organisée. "Nous avons pu faire un état des lieux complet et pointé les travaux de finition qui devaient encore être entrepris. La réception provisoire des travaux est planifiée pour la fin du mois d’août", explique David Volant.

Dans les prochains jours, le marquage au sol sera terminé tandis que les goals et les panneaux de basket seront installés. "Les travaux au niveau de la buvette et quelques travaux de finition seront quant à eux clôturés au début du mois d’août. Laurent Bougard (PS), l’échevin des sports, a planché sur les horaires d’occupation de la salle et les tarifs appliqués pour l’occupation des lieux. On avance donc très bien."

Le collège communal espère de son côté pouvoir lâcher la gestion de la salle dans le courant du mois d’octobre ou de novembre à l’asbl salle omnisports de Blaregnies, avec laquelle un contrat de gestion sera établi. « L’objectif, c’est que dans les deux à quatre ans maximum, la salle soit reconnue comme un local sportif indépendant, ce qui lui permettra de tenter d’aller décrocher l’un ou l’autre subsides auprès de la Région wallonne."

Quoi qu’il en soit, la fin de cette longue mais indispensable rénovation touche à sa fin. "C’est une excellente nouvelle pour les clubs. Nous avions longtemps remis en cause le suivi du collège communal précédent dans ce dossier, il y a eu pas mal de problèmes au niveau du non-respect des délais par l’entreprise. Lors de deux réunions avec cette dernière, nous avons pu mettre la pression sur elle et cela semble avoir finalement porté ses fruits. On arrive au bout du chemin."