Il faudra encore prendre un peu patience avant que la rue Wilson, à Colfontaine, ne fasse totalement peau neuve. Un chantier qui s'avère bien nécessaire puisque la voirie est, par endroits, en bien mauvais état. Du côté des riverains concernés, et plus encore des commerçants, on regrette cependant la totale absence de communication relative à ce dossier.

Aucun ne remet en cause la nécessité du chantier. Mais visiblement, aucun courrier, aucune information officielle ne leur a été transmise. Ce qui, chez certains, a eu le don d’irriter. Du côté de la Librairie Wilson, le coup de gueule a été passé sur les réseaux sociaux. "Tout le monde doit travailler, je suis le premier à le dire. Par contre, là, je ne peux pas travailler comme il faut car je n’ai reçu aucune information et n’ai pas su m’organiser", écrit le libraire.

"Personnellement, je pense que le minimum était de prévenir les gens de la rue concernée. Les travaux sont nécessaires, il n’y avait pas d’autre choix, mais je pense qu’au niveau communication, il y a moyen de faire mieux." Un avis partagé par les membres de l’opposition Oxygène, qui n’avaient pas manqué de déplorer ce manque de concertation.

Toujours est-il que ces travaux ne devraient, heureusement, pas s’étaler au-delà de quelques jours. « Plus d’une dizaine d’années après sa réfection, la densité du charroi a largement éprouvé les plateaux de la fort empruntée rue Wilson », confirmait sur les réseaux sociaux l’échevin des travaux, Mathieu Messin (PS). "Nos ouvriers communaux vont donc procéder durant les prochains jours à leur remise en état pour le confort d’un maximum d’usagers."

Depuis quelque temps en effet, des affaissements de la route créaient des perturbations, notamment sonores, à chaque passage de véhicule. Des déviations ont bien sûr été mises en place afin d’aiguiller les automobilistes, nombreux à fréquenter cet axe. Comme à l'accoutumée, il n'a pas été possible d'obtenir une réaction de l'échevin ou du bourgmestre.