C’est sans aucun doute une lueur d’espoir pour le personnel soignant, mis à rude épreuve au cours de l’année écoulée. La campagne de vaccination a en effet débuté ce mercredi au sein du centre hospitalier EpiCURA, à l’attention du personnel des sites de Baudour, Hornu et Ath. 600 doses du vaccin Moderna ont ainsi été livrées il y a quelques jours.

"La vaccination du personnel d’EpiCURA s’effectuera selon les recommandations de l’AViQ, qui préconise de vacciner en priorité le personnel, tous départements confondus (médical, infirmier, paramédical, logistique,...), des services des urgences, des soins intensifs et des unités de médecine et gériatrie", précise le groupe.

Les doses de vaccin Moderna parviendront à EpiCURA en plusieurs livraisons. "L’AViQ assure une livraison régulière hebdomadaire, ce qui permettra d’élargir la vaccination progressivement à l’ensemble des collaborateurs EpiCURA qui souhaitent en bénéficier." Rappelons qu’à ce jour, personne n’est contraint de se faire vacciner. Seuls les volontaires sont invités à se manifester.

Mais dans les rangs, la possibilité de vaccination semble bien accueillie. Une grande majorité des membres de la communauté EpiCURA est d’ores et déjà pré-inscrite à la vaccination. "Nous sommes heureux que la vaccination puisse enfin débuter. Le pourcentage de volontaires à la vaccination augmentera encore dans les prochains jours : nous nous en réjouissons", commente François Burhin, directeur général d’EpiCURA.

Si les livraisons parviennent à l’hôpital comme énoncé dans le planning communiqué par l’AViQ, la totalité du personnel d’EpiCURA pourra recevoir la première dose de vaccin en moins de deux semaines.