La semaine de la mobilité aura, cette année encore, donné lieu à de nombreuses initiatives au sein des communes, des entreprises, des écoles ou encore des associations. Ce sont en effet plus de 190 actions wallonnes qui ont été menée dans le cadre du Défi Mobilité, lancé entre le 16 et 22 septembre dernier.

Comme de coutume, et même si dresser un palmarès des meilleures actions n’a pas été simple, le Service Public de Wallonie a primé la commune de Saint-Ghislain dans la catégorie "meilleure administration/institution publique." Une récompense appréciable pour les différents services de la ville qui ont été mobilisés dans le cadre de cette semaine, et pour les différents partenaires impliqués.

La ville avait ainsi proposé aux citoyens une vaste chasse aux cyclourses, les mascottes conçues dans le cadre de cette édition 2021. Dissimulées dans neuf lieux différents de l’entité, celles-ci pouvaient être découvertes à l’aide d’indices divulgués par les autorités communales. Un vélo d’une valeur de 1000 euros pour les adultes et de 500 euros pour les jeunes âgés entre 12 et 17 ans était à la clé.

Si la chasse aux trésors était incontestablement l’action phare de cette édition, d’autres activités ont été proposées aux citoyens. Ainsi, dimanche, la rue principale commerçante de Saint-Ghislain et la Grand’Place ont été rendus accessibles uniquement aux usagers faibles. Les commerçants ont ouvert leurs portes et diverses animations musicales ont été proposées.

Les badauds ont également profité d’un essai de vélos classiques et électriques, d’un circuit-vélo pour les enfants, d’animation du TEC, de simulation d’accident avec la voiture tonneau et d’une sensibilisation à la consommation d'alcool et de drogue avec les lunettes alcovision en collaboration avec la Police boraine.

Bref, autant d’initiatives qui ont permis à la Cité de l’Ourse de se distinguer et de monter sur la première marche de sa catégorie. "La semaine de la mobilité a pour objectif de démontrer les avantages des modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle comme la marche, le vélo, le covoiturage, les transports en commun, ... Il est important d’agir en faveur d’une mobilité plus efficace, plus respectueuse de notre cadre de vie et qui s’inscrive dans le développement durable", note-on du côté du SPW.

"C’est la vitrine de tout ce qui se fait en Wallonie en matière de mobilité, durant toute l’année ! Changer sa mobilité uniquement pendant une semaine ne sert pas à grand-chose. Le changement, et plus particulièrement le changement de nos habitudes de déplacement, c’est un travail de longue haleine qui se mène tous les jours de l’année." On notera que la commune de Colfontaine est quant à elle deuxième au classement.