Borinage

C'est le premier nom dévoilé par l'organisation.

Le pari était fou. Pourtant, les 9, 10 et 11 août prochain, le Summer Music Festival fêtera déjà son huitième anniversaire. L’organisation mise à nouveau sur un lieu d’exception, à savoir le parc du Château de Boussu, pour accueillir les milliers de festivaliers qui répondront à l’appel de plus de 100 artistes invités.

Trois jours, trois scènes, 72 heures de folie, plus de 100 artistes sur scène, un village associatif, un village pour enfants, un village gustatif, une zone vip et, pour la toute première fois, une zone ultra-vip avec vue directe sur la scène principale : voilà ce que promettent les frères Vanderhaeghen, à la manœuvre depuis le début de l’aventure.

Mais les promesses ne suffisent pas, le public attend une programmation d’exception ! C’est ainsi que ce mardi, un premier nom a été lâché. Lacrim assurera la tête d’affiche du dimanche, journée spécialement dédicacée au rap urbain. Après s’être fait connaitre par des apparitions sur mixtape et sur le projet de Mister You, le rappeur français a enchainé les tubes et convole désormais en justes noces avec le succès.

« C’est vraiment une pointure que nous accueillerons à Boussu. Lacrim est une véritable star, notamment auprès de 16-25 ans. Ses tubes sont nombreux et ce sont des centaines de millions de vues qu’il enregistre sur chacune de ses vidéos », commente Richard Vanderhaeghen, co-organisateur. « Au fil des années, nous avons acquis une certaine légitimité, collaborer avec les managers est plus facile aujourd’hui qu’hier. »

L’an dernier, Maitre Gims avait choisi le Summer Music Festival pour assurer sa seule date belge. La barre était donc haute… « Nous avions un peu peur de ne pas être à la hauteur mais nous sommes fiers de notre programmation ! Nous allons la dévoiler petit à petit jusqu’au mois d’août. » Cette année, la fratrie espère passer le cap des 40 000 visiteurs sur les trois jours (pour 30 000 festivaliers en 2018).

D’ici là, les plus impatients peuvent profiter des tickets early bird (19 euros/jour contre 25 hors promotion et 29 euros pour le pass trois jours contre 36 hors promotion) mis en vente ce mardi et disponibles jusqu’au 9 avril seulement.