Une belle façon de mettre à l'honneur la petite commune rurale.

Bonne nouvelle pour les amateurs de belles balades à vélo. Les premiers coups de pédale du Beau Vélo de RAVeL 2020 seront donnés au départ de l’entité de Quévy, du côté de Bougnies plus précisément. La candidature du collège communal de la petite rurale a en effet été retenue et actée par l’organisation.

"C’est un peu par hasard que j’ai initié le projet. J’aime aller sur les éditions du beau vélo de RAVeL et cette année, j’ai constaté qu’il n’y avait pratiquement rien dans la région", explique David Volant (MR+), premier échevin. "J’ai laissé un petit commentaire en disant que l’on pourrait organiser quelque chose sur Bougnies. Le coordinateur a pris la balle à bond en répondant pourquoi pas ?"

Les contacts se sont alors naturellement multipliés. "Je me suis renseigné sur les démarches à entreprendre pour poser notre candidature. et nous avons finalement proposer deux implantations. Les organisateurs se sont montrés intéressés et deux dates ont été proposées. La première, c’était le 15 août 2020. De nombreuses activités communales sont déjà organisées, notamment un parcours cyclo sur Blaregnies. Nous ne voulions pas d’une concurrence entre deux événements. La deuxième date proposée, c’était fin juin pour débuter la saison."

Plusieurs contraintes ont été posées. "Il faut pouvoir organiser la conférence de presse avec 200 petits-déjeuners et 200 repas. Nous en avons parlé au sein du collège communal et on s’est dit qu’effectivement, pour pouvoir mettre en avant la commune de Quévy, ce n’était pas une mauvaise idée de se lancer dans l’inauguration de l’événement."

Et de poursuivre : "C’est un beau challenge. Nous avons désormais dix mois pour le préparer. Nous allons chercher des sponsors et tenter de nouer des partenariats avec nos commerçants et le secteur de l’horeca. Nous allons également plancher sur un parcours d’une trentaine de kilomètres, voir comment organiser les accès PMR, le stationnement des véhicules, l’installation des stands,…"

Une rencontre sera organisée avec le coordinateur du beau vélo de RAVeL dans les prochains mois, en octobre ou en novembre afin que le parcours soit qualifié (facile, moyen, compliqué). "C’est pour nous une belle occasion de mettre les richesses de notre commune en avant. Sous forme de boutade, je lançais à mes collègues que ce serait un bon entraînement en prémisse d’une étape du Tour de Wallonie…"

Une idée lancée sans projet concret mais qui pourrait bien faire son chemin… L’échevin, passionné de cyclisme, aimerait en effet pouvoir mettre cela sur pied dans les prochaines années.