Pascale Homerin, l'échevine honnelloise en charge de la propreté publique, est à bout de nerfs. Les dérapages récurrents dans les collectes de cartons et de PMC l'ont poussée à partager publiquement son désarroi. "Depuis plusieurs semaines, des problèmes récurrents surviennent les vendredis de collecte des cartons et sacs bleus", débute-t-elle. "Nous interpellons à chaque fois nos relais chez Hygea."

Jusqu'à cette semaine, une collecte de rattrapage avait été organisée par les services d'Hygea. "Ce n'était pas nécessairement le jour communiqué mais, collecté quand même. Mais vendredi dernier, nouveau dérapage... De nombreux échanges de mails avec le responsable des collectes en porte à porte, à partir de vendredi 14 heures sont restés pour la plus part sans réponse mais surtout sans solution.."

A l'heure actuelle, aucun rattrapage n'a été annoncé et les riverains des rues concernées ne savent toujours pas s'ils doivent laisser leurs cartons ou les rentrer jusqu'au prochain passage. "La direction d'Hygea a également été informée par mail lundimatin de cette situation récurrente dans notre commune. A cette heure, pas de réponse", regrette Pascale Homerin.

Face à cette situation, la commune de Honnelles a demandé à ses propres ouvriers communaux d'assurer le ramassage des rues qui n'ont pas été desservies par Hygea. "Cela doit faire la troisième fois en un mois. La facture des heures de prestation de notre personnel sera envoyée à la direction de Hygea !"

Contactée, l'intercommunale Hygea ne conteste pas les aléas exposés par l'échevine. "Nous ne mettons en aucun cas en doute ses propos. Néanmoins, nous sommes assez étonnés de certains points. De nombreux échanges entre le service opérationnel et l'administration communale ont bien eu lieu, avec en copie notre Directeur Général. Hygea souhaite avoir une démarche proactive envers l'administration communale et proposera prochainement un rendez-vous pour clarifier la situation. Hygea invite par ailleurs les citoyens à s'informer sur la page Facebook et sur le site Internet afin d'avoir les informations rapidement au sujet des collectes de rattrapage éventuelles."