La direction de la maison de repos le "Foyer Notre-Dame de Paix" à Audregnies, dans l'entité frontalière de Quiévrain, a décidé de fermer ses portes aux personnes extérieures après la récente détection d'une dizaine de cas positifs au coronavirus dans l'institution. Parmi les résidents, 95% ont toutefois été vaccinés. 

Sur les 12 cas positifs - 11 depuis qu'un résident a été retesté négatif -, sept concernent des résidents, qui sont asymptomatiques. Cinq membres du personnel ont également été testés positifs et quatre d'entre eux présentent des symptômes. "Nous avons décidé d'interdire l'accès (à la résidence, NDLR) aux personnes extérieures pendant deux semaines par mesure de prudence", a indiqué Ariel Dutrieux, directeur de l'institution. "Les personnes positives ont été isolées."

"Au total, 96% de nos 150 résidents ont été vaccinés: un seul résident a refusé le vaccin, les autres personnes n'ont pas été vaccinées pour raison médicale. Parmi le personnel, 66% ont été vaccinés. Mais la vaccination contre le Covid-19 reste sur base volontaire", a souligné le directeur.

Concernant les symptômes chez les personnes positives, deux résidents présentent une toux légère, les autres sont asymptomatiques, a précisé M. Dutrieux. Trois membres du personnel présentent quant à eux des symptômes variables. "Un travailleur positif était vacciné", a ajouté le directeur.

La source des contaminations n'a pas été déterminée. "Nous pensons que l'origine des cas positifs se trouve dans la sphère privée. Des résidents avaient reçu des visites de personnes qui nous ont signalé être positives a posteriori."