Borinage Carlo Di Antonio (CDH) a repris ses fonctions de bourgmestre à Dour.

Pour la première fois depuis 2004, le CDH ne fait plus partie du gouvernement wallon. Et pour la première fois depuis huit ans, Carlo Di Antonio n’y sera donc pas. "Ça a été une période et importante et passionnante et je suis très heureux de l’avoir vécue", confie l’humaniste dourois. "Huit années, c’est une belle période. Lorsqu’on reste ministre trois ans, il y a de la frustration de ne pas avoir pu développer tout ce qu’on voulait. Lorsqu’on l’est durant 10 ou 15 ans, je pense que c’est trop. Je pense donc avoir fait le tour et je n’étais d’ailleurs pas demandeur de poursuivre."

Quelles sont vos plus grandes fiertés ?