Borinage

La commune a en tout cas répondu à l'appel à projets lancé par le ministre De Bue

Alors que des milliers de jeunes descendent dans les rues pour réclamer d’autres politiques climatiques, certaines communes tentent de passer au vert. C’est le cas à Boussu, qui a répondu positivement à l’appel à projets « verdissez votre flotte de véhicules », lancé par la ministre régionale des pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR).

Si la candidature de la commune est retenue, les frais d’acquisition de deux camionnettes CNG (en remplacement de deux véhicules de plus de dix ans) et de deux voitures citadines électriques (en remplacement de véhicules plus anciens) seraient subsidiés à hauteur de 60%. « Pour être cohérent, des bornes de rechargement seraient installés sur le parking de la gare de Boussu et au service technique communal », précise encore l’administration.

« Ce n’est pas la première démarche du genre à Boussu. Deux camionnettes et une voiture alimentées en énergie moins polluante (CNG), avaient été acquises en 2018 dans le cadre d'un appel à projet relevant de la même philosophie : la promotion de véhicules économes en Co2 et particules fines dont les émissions sont nuisibles aux équilibres planétaires et à la santé. »

L’appel à projets est destiné aux communes, CPAS et régies communales autonomes. Objectif : les inscrire pleinement dans la stratégie climatique de la Wallonie alors que le transport est responsable de 25% des émissions de gaz à effet de serre en Wallonie. Notons qu’en trois ans, entre 2016 et 2018, 265 véhicules « verts » ont été subventionnés par la Région, dont 186 véhicules de moins de 3,5 tonnes, pour un montant total de 2,68 millions d’euros.