C'est une nouvelle qui ravira les Dourois et les habitants des Hauts Pays: le recyparc Hygea, fermé depuis un an, rouvre enfin ces portes ce 21 septembre. Outre un équipement flambant neuf, les usagers du recyparc découvriront aussi un lieu beaucoup plus grand: Hygea a acheté une parcelle de terrain de 500m² afin d’agrandir la surface du recyparc.

Cette extension a permis d'une part de doubler le nombre de conteneurs et de boxes permettant de collecter et de stocker les divers déchets, passant de 15 à 30 conteneurs. Si la capacité du volume de déchets sera augmentée, des déchets supplémentaires pourront aussi être accueillis: les citoyens peuvent en effet à présent, entre autres, apporter les déchets de plastiques durs, les verres plats et les pneus usagés au recyparc de Dour.

Par ailleurs, l’extension du recyparc permet désormais d’accueillir les petites et moyennes entreprises (PME). Celles qui souhaitent accéder aux recyparcs doivent au préalable remettre un dossier qui est soumis à l’acceptation de l’intercommunale. Par ailleurs, elles doivent également faire l’acquisition d’une carte d’accès payante.

L'agrandissement du recyparc a également permis de revoir la circulation dans et autour du recyparc, afin d'éviter la formation de files sur la route principale et de faciliter la mobilité à l'intérieur de l'infrastructure. Une voirie d’attente a été aménagée le long de la voirie et une « voirie de refus » a également été créée à l’intérieur afin de guider les citoyens aux déchets non-conformes ou sans carte d'accès vers la sortie. Les nouvelles voiries aménagées sont également plus larges pour permettre le passage de deux véhicules et des voiries spécifiques ont été aménagées pour la circulation des camions.

La récupération est également mise en avant, deux conteneurs étant spécifiquement réservés à la collecte de biens réutilisables. Ces derniers sont ensuite récupérés et reconditionnés par le CPAS de Mons afin d’être mis en vente dans leurs magasins locaux. Quant à l'infrastructure du personnel, elle sera confortable et, grand changement, adaptée pour permettre l'engagement de personnel féminin. Enfin, un système de vidéosurveillance a été installé au sein du recyparc afin d’éviter les vols.

Le montant total des travaux du recyparc de Dour s’élève à environ 1 300 000 euros dont environ 800.000 euros sont subsidiées par la Région Wallonne.

Pour s'adapter à l'afflux croissant et aux nouvelles contraintes de tri, Hygea a mis en place un programme de rénovation de ses recyparcs, subsidié par la Région Wallonne. Après le recyparc de Frameries en 2018, Dour aujourd'hui, c'est le nouveau recyparc de Soignies qui sera inauguré dans les prochaines semaines. En 2022, c’est le recyparc de Manage qui subira d’importants travaux. Les 22 recyparcs Hygea accueillent près de 800 000 visiteurs par an et permettent de collecter plus de 100 000 tonnes de déchets triés.