Borinage Le permis unique vient d’être octroyé par la Région wallonne. Les travaux pourraient débuter durant les grandes vacances.

Il faudra encore patienter quelques mois pour déguster les Whopper (recette phare de l’enseigne depuis sa création en 1957) du premier Burger King de Mons-Borinage. Annoncé en octobre 2018, le projet d’implantation du fast-food à Quaregnon était depuis dans les démarches administratives.

Mais il vient de passer un cap important puisque le permis unique vient d’être octroyé par la Région wallonne. "Il a été délivré ce mercredi 5 juin", annonce Eric Renard, promoteur en charge du projet pour Prospect RE Development SPRL. "Il sera affiché dès ce samedi matin. Nous serons donc dans l’attente d’un éventuel recours à ce projet mais nous espérons que rien ne coincera et que le dossier pourra se concrétiser le plus rapidement possible."

Pour rappel, Burger King intégrera le complexe commercial, actuellement composé d’un magasin Ixina (historiquement depuis 1981) et complété par diverses enseignes, situé à la Route de Mons sur le territoire de Quaregnon. La célèbre chaîne de fast-food ne viendra cependant pas seule. Le projet consiste en l’extension du supermarché Aldi au sein même du complexe commercial existant.

© DR

Ensuite de la relocalisation au sein d’une extension du complexe commercial d’un showroom Au coin du Feu après la démolition de l’ex-concession automobile et de deux maisons. Puis, de l’implantation dans cette extension de deux nouvelles enseignes commerciales Electro Dépôt et JYSK (literie, meubles, déco). Enfin, en complément aux commerces, le projet abritera une taverne/restaurant ainsi qu’un parking de 298 places à disposition de la clientèle et du personnel.

Si, effectivement, rien ne coince et que le permis est confirmé, les travaux devraient débuter à la fin du mois de juillet ou au début du mois d’août. "Les premières enseignes pourraient alors ouvrir entre le début de l’année 2020 et la mi-2020. Le Burger King et le showroom d’Au Coin du Feu ouvriront probablement en premier. Il restera ensuite à Electro Dépôt et JYSK de suivre, tout comme l’extension du Aldi."