C'est la première fois que les deux partenaires collaborent.

C’est l’année des nouveautés pour le Summer Music Festival ! Entre sa zone ultra-VIP avec vue directe sur la scène principale ou encore le lancement d’une web TV, l’organisation met les petits plats dans les grands afin de mobiliser les foules et tenter de passer la barre des 40.000 visiteurs. Histoire de brasser toujours plus large, cette dernière s’est pour la première fois associée au Rockerill de Charleroi.

L’asbl Rockerill Production a ainsi été chargée de la programmation et de l’organisation de l’électronic stage, qui sera installée le 10 août prochain dans le parc de la gare de Boussu. « Nous avons été contactés pour organiser une scène dirigée vers la musique alternative et techno, ce qui correspond à ce que nous faisons déjà chez nous », explique Jean-Christophe Gobbe, en charge de la coordination et de la programmation électronique au Rockerill.

Ce dernier a décroché un budget mais a surtout eu carte blanche pour penser l’affiche. « J’ai regardé ce qu’il était possible de faire et aujourd’hui, l’affiche est complète, tout a été programmé et annoncé. C’est vraiment chouette de participer à ce projet, de collaborer sur ce type d’événements et de sortir de nos murs. Nous avons au fil des années ajouté des cordes à notre arc, nous avons multiplié les relais et étoffé notre carnet de contacts, ce qui nous permet de toucher certains artistes. »

Huit noms ont finalement été retenus. Citons à titre d’exemple Technasia, Raw District, Enzo Postiga ou encore Tweaken Live. « On est vraiment sur une ligne directrice house et techno, ça va bien swinguer. C’est une première collaboration mais on espère déjà que ce ne sera pas la dernière, que l’on pourra la poursuivre et, pourquoi pas, étendre notre présence sur les trois jours au lieu d’un cette année. »

Pas question pour autant d’aller plus vite que la musique : l’enthousiasme du public face à cette scène d’un jour sera important pour jauger de la possibilité de continuer ou non cette partition inédite.