La crise sanitaire n’aura peut-être pas eu que des effets négatifs. En effet, bon nombre de citoyens en ont profité pour se tourner davantage vers le savoir-faire local. Une conséquence qui n’a pas échappé aux administrations, qui ont régulièrement soutenu la démarche via différentes actions. À Lens, c’est via un répertoire des entreprises, commerçants, artisans et professions libérales que cet appui se traduit.

"C’est la première fois que nous prenons cette initiative, qui fait effectivement suite à la crise sanitaire", confirme Isabelle Galant, bourgmestre de Lens. "Nous remarquions, sur les réseaux sociaux notamment, que beaucoup d’internautes demandaient des recommandations pour trouver un commerçant, un médecin,… Nous souhaitions de ce fait mettre en avant les travailleurs de notre commune."

Pour élaborer cette brochure, des courriers ont été envoyés aux principaux intéressés. Certains sont cependant restés sans réponse. "Des commerçants ont pignon sur rue et nous savons qu’ils sont en activité, ce qui facilite les choses. Mais nous sommes conscients qu’il y a des manquements et des oublis. Les personnes concernées sont invitées à se manifester (par e-mail via communication@commune-lens-be) pour que les changements puissent être apportés."

Ceux-ci pourraient prendre la forme d’un addendum. "Nous ne savons pas encore exactement comment procéder mais des précisions pourront bien être apportées. En fonction de cela, nous pourrions envisager d’éditer la brochure tous les deux ans, par exemple." La distribution a d’ores et déjà débuté et se poursuivra les prochains jours et prochaines semaines. Trois catégories ont été établies : la première concerne les commerces, entreprises et services. La deuxième l’horeca, l’hébergement et les salles. La troisième la santé.