C’est assez rare que pour être souligné. À l’instar d’autres conseils communaux voisins, les quatre partis politiques représentant la commune de Lens ont scellé une union sacrée contre le projet de ligne à très haute tension baptisé Boucle du Hainaut et porté par le gestionnaire du réseau de transport électrique Elia.

L’enquête publique dans le cadre de ce dossier débutera ce 24 septembre. Pour Les groupes MDC, Lens&Vous, PS et Ecolo, il était donc temps de se prononcer. "Même si la commune de Lens reconnait que les objectifs exprimés par Elia sont intéressants, elle ne peut se satisfaire du projet qu’il est présenté actuellement", expliquent les groupes.

"Celui-ci pourrait avoir de sérieux impacts sur le paysage lensois mais également sur la vie des habitants et notamment sur leur santé : bruit, champs électromagnétiques,… C’est pour cela que majorité et opposition feront bloc pour défendre les citoyens et rejeter cette proposition." Les élus souhaitent "qu’Elia privilégie les options alternatives à la seule ligne aérienne."

Ils appellent également le gestionnaire à "faire preuve de transparence à l’égard de toutes les communes concernées par le tracé", alors qu’ils précisent ne pas savoir si le tracé retenu est le tracé officiel. "Si le tracé actuel devait persister, nous demanderions à Elia de privilégier l’enfouissement des lignes. Le respect de notre ruralité et de notre patrimoine doit aussi faire partie de ce projet."

Ce faisant, les élus soutiennent explicitement la démarche déjà initiée par plusieurs riverains regroupés au sein du CociCoLens, le comité citoyen de concertation de Lens, qui ont récemment lancé une pétition invitant Elia à revoir son projet. Pour rappel, la boucle du Hainaut devrait relier les postes d’Avelgem en Flandre et de Courcelles en Wallonie et a pour objectif de développer des infrastructures de transport électrique modernes afin de faciliter la transition énergétique et favoriser le développement économique de la région.

L’enquête publique, lancée ce jeudi, sera clôturée le 12 octobre prochain. Les réclamations peuvent être envoyées directement auprès du service urbanisme de la commune, par courrier (place de la Trinité 1 à 7870 Lens), par e-mail via urbanisme@commune-lens.be ou directement auprès du service.