L’heure est au changement. Dans les prochains mois, les communes de Frameries, Quévy et Soignies modifieront leurs habitudes de collectes en matière de déchets. Les trois communes adopteront ainsi la collecte sélective des déchets organiques, jusqu’ici uniquement mises en œuvre à Estinnes, Merbes-le-Château et plus récemment Seneffe. Les déchets organiques compostables, par exemple les épluchures, seront ainsi ramassés toutes les semaines via un sac vert. Les déchets résiduels (aujourd'hui collectés dans un sac blanc) seront à déposer dans un sac brun, ramassé tous les 15 jours. Les papiers et cartons seront stockés dans un conteneur livré gratuitement.

Quévy devrait passer à la collecte sélective dès le mois de mai tandis que Frameries devrait le faire à l’automne 2021. "La communication serait prématurée", précise d’emblée Jean-Marc Dupont, président de l’intercommunale Hygea et bourgmestre de Frameries. "Le nouveau schéma de collectes n’est pas quelque chose d’anodin, cela nécessite un important travail de préparation technique. En ce qui concerne Frameries, il n’est pas terminé."

Ce dernier confirme cependant que sa commune est concernée par ces changements. "Nous aurions dû le faire au printemps 2021 mais la crise a retardé les échéances. Ce sera donc plutôt dans le courant de la deuxième partie de l’année. Lorsque nous serons prêts, un important travail de communication sera entrepris à destination des citoyens, via notamment des rencontres citoyennes. C’est un sujet délicat qui peut rapidement susciter crispations et incompréhensions."

Quévy entrera quant à elle dans la démarche dès le mois de mai. Les collectes organiques seront donc toujours organisées chaque semaine, tandis que les déchets résiduels ne seront collectés que tous les 15 jours. Les collectes des papiers-cartons via un conteneur seront prévues toutes les quatre semaines, les collectes des P+MC (sac bleu) tous les 15 jours. "Un suivi des collectes sera assuré par le programme GEDITOP, ce qui permettra de visualiser les circuits effectués et examiner les éventuels endroits non collectés", précise David Volant, vice-président d’Hygea.

Le passage au P+MC, permettant de mettre davantage de déchets dans les sacs bleus, s’effectura en avril. Les bouteilles en plastique tels que les emballages rigides (barquettes, raviers,…) et souples (films, sacs, sachets,…), les emballages métalliques (conserves, aérosols, plats et barquettes en aluminium, couvercles et capsules métalliques) et les cartons à boissons seront ainsi autorisés. L’objectif étant toujours de mieux gérer le traitement des déchets et leur recyclage.