Les travaux pour le gros oeuvre devront être terminés pour la fin d'année.

Les choses pourraient aller très vite ! Dans les prochaines semaines, les travaux de construction d’une usine dédiée à la production de fromage à pizza (c’est-à-dire de la mozzarella mais le produit ne pourra pas s’appeler comme tel puisqu’il s’agit d’une appellation d’origine contrôlée) devraient débuter au sein du zoning de Baudour, où la Laiterie des Ardennes est déjà installée. Cette dernière souhaite donc étendre ses activités via un investissement de près de 40 millions d’euros.

"Les démarches se poursuivent, nous nous apprêtons à clôturer l’appel d’offres lancé en fin d’année 2019", explique Benjamin Sneessens. "Il faudra alors désigner l’entreprise avec laquelle nous souhaitons avancer et finaliser ce projet. La date de début du chantier n’a pas été fixée, elle dépend principalement des entrepreneurs. Nous avons par contre fixé une date de fin : le gros œuvre devra être terminé fin 2020."

Quelques points avaient été soulevés lors de l’enquête publique, lancée au début du mois de septembre dernier et clôturée 15 jours plus tard. "Nous avons eu quelques remarques mais rien qui ne permettait de remettre en cause le projet. Nous avons obtenu notre permis de catégorie deux en décembre dernier." Pour la Laiterie des Ardennes, les enjeux sont importants. Elle espère en effet pouvoir exploiter sa nouvelle usine dans le courant du quatrième trimestre de l’année 2021.

Si tout se passe comme prévu, ce sont une cinquantaine d’emplois supplémentaires qui seront créés sur le site, qui occupe aujourd’hui une dizaine de personnes pour assurer des opérations de pré-traitement de lait. Grâce à son extension, la Laiterie des Ardennes espère pouvoir produire chaque année 25 000 tonnes de "mozzarella" wallonne, sur base de 200 millions de litres de lait belge, principalement produits par les fermiers de la région, flamands ou les producteurs de régions limitrophes comme la France.

La production sera principalement destinée à l’industrie alimentaire ou au secteur horeca pour la confection de pizza, de lasagnes ou encore de panini.