Le personnel est réaffecté aux unités dédiées à la prise en charge des patients Covid-19.

À partir de ce lundi 14 heures, il ne sera plus possible de se rendre aux urgences de Baudour. La direction d’EpiCURA vient en effet de décider de les fermer temporairement et de réaffecter son personnel aux unités dédiées à la prise en charge des patients contaminés par le coronavirus. Une mesure qui vise, dans l’actuel contexte de pandémie, à répartir de manière optimale les ressources de l’hôpital.

"Vu la faible activité enregistrée ce week-end au PPCU (première prise en charge des urgences), de l’hôpital de Baudour, EpiCURA fermera temporairement ce dernier afin de concentrer l’activité des urgences de son pôle borain sur le site d’Hornu", confirme le groupe hospitalier. Les patients qui nécessitent une prise en charge urgente sont désormais invités à se rendre à Hornu, qui dispose d’un service SUS (soins urgents spécialisés), rénové en 2019.

Différents circuits y sont mis en place pour tirer les patients en fonction de leurs pathologie (patients suspects Covid-19/patients non-suspects Covid-19) et leur assurer une prise en charge optimale. "Afin de limiter la mise en présence dans les salles d'attente des urgences des patients "Covid19 suspects" et "non Covid19 suspects", un tri s'effectue en amont par le biais d'un poste de médecine générale avancé aux abords des Urgences."

Les patients qui y sont pris en charge sont les ambulants présentant des plaintes respiratoires et/ou de la température. Un médecin généraliste examine le patient et décide soit de le renvoyer à domicile si son état est peu inquiétant, soit de le diriger vers une salle d'attente "Covid19 suspects" au sein du service des Urgences afin d'y être évalué par nos équipes. Les autres patients, soit "non Covid19 suspects", bénéficient d'une prise en charge classique au sein des Urgences.

Le trajet des ambulances 112 reste quant à lui inchangé : le PPCU de Baudour n’accueille pas les patients 112, qui arrivent systématiquement à l’hôpital d’Hornu pour le pôle borain d’EpiCURA. L’ensemble du personnel et des médecins du PPCU de Baudour est provisoirement réaffecté. Cette réorganisation temporaire des Urgences du pôle borain d’EpiCURA permet de regrouper les forces sur le site d’Hornu.