Mieux valait lever le pied, ce mercredi ! En effet, les différentes zones de police du pays menaient un marathon contre la vitesse excessive. Une opération largement annoncée et médiatisée, et pourtant… Sur le territoire de la zone de police boraine, force est de constater que le message n’est pas passé auprès de tous les usagers.

Pas moins d’un conducteur sur 20 était en effet en infraction ! Les contrôles ont été menés entre 9h30 et 18 heures sur six points différents du territoire borain. Au total, ce ne sont pas moins de 1644 véhicules qui ont été contrôlés, dont 84 étaient en excès de vitesse, avec parfois des vitesses qui font froid dans le dos…

En effet, sur la route de Wallonie, un conducteur a été flashé à 121 kilomètres/heure au lieu des 70 km/h réglementaires. Du côté de Quaregnon, sur la RN550, un conducteur a été enregistré à 143 kilomètres/heure au lieu de 90. Des vitesses qui, évidemment, interpellent, d’autant plus que l’opération était annoncée.

À quelques kilomètres de là, sur le territoire de la zone des Hauts-Pays, deux points de contrôles ont été installés. Le premier, situé rue d'Elouges sur la N552, a permis de flasher 116 véhicules dont un à une vitesse de 133 kilomètres/heure ! Quatre retraits de permis ont été ordonnés et cinq véhicules ont été interceptés. Le deuxième point de contrôle, mené du côté de Roisin sur la Chaussée Brunehault, a permis de prendre sur le fait un conducteur en excès de vitesse. Un retrait de permis a été ordonné.