L'opération s'étend à l'ensemble du Hainaut et devrait devenir nationale.

Le personnel soignant manque cruellement de matériel de protection, on le sait. Les initiatives se multiplient donc pour lui venir en aide. De nombreux citoyens fabriquent eux-mêmes ces protections ou cèdent leurs stocks, au même titre que les entreprises de la région. VMS Belgium s’est ainsi donné pour mission de rechercher, de récupérer et d’acheminer ces dons vers les hôpitaux belges.

"Nous avons déjà récolté des gants, des combinaisons et même des masques, les fameux FFP2 si difficiles à trouver", explique Vincent Patte, à la manœuvre. "Nous les avons transmis à l’hôpital de Warquignies, qui en avait cruellement besoin. Mais notre volonté est d’aider l’ensemble des hôpitaux en difficulté, dans la région de Mons-Borinage mais pas seulement ! Nous travaillons sur l’ensemble du Hainaut, et donc aussi du côté de Charleroi ou Tournai."

Pour assurer ces missions, des volontaires sont donc toujours recherchés. "Nous aimerions aussi rapidement que possible étendre l’opération aux maisons de repos. Mais nous allons prendre le temps de nous étendre afin de faire les choses correctement et surtout, dans le respect des précautions qui s’imposent en pareille période."

Les personnes qui souhaiteraient céder du matériel à destination du personnel soignant sont donc invitées à prendre contact avec Bertrand, le volontaire en charge du dispatching (065/43 14 51 ou 0460/97 58 83). "Il s’occupe de prendre les informations et de les relayer aux équipes mobilisées sur le terrain. Nous récupérons le matériel dans la journée, dans la mesure du possible, afin de l’acheminer aussi rapidement que possible vers les urgences."

Rappelons qu’en parallèle de cette action, le groupe Voluntary Medical Service assure toujours la livraison de médicaments à domicile, grâce à une collaboration scellée avec plusieurs pharmacies de la région, plus précisément des Hauts-Pays (Quiévrain, Honnelles, Hensies). 12 volontaires se chargent de récupérer les commandes de médicaments, préalablement passées par le patient auprès de son pharmacien, et d’en assurer la bonne réception par le patient.