Le chef Fernez (D'Eugénie à Emilie) conserve ses deux étoiles.

C’est sans aucun doute la cérémonie la plus attendue de l’année et les récompenses les plus convoitées par les professeurs du secteur. Le guide Michelin 2020 vient en effet de dévoiler ses nouvelles tables étoilées, lors de sa traditionnelle cérémonie à Gand. L'édition 2020 du célèbre guide rouge reprend 150 adresses d'hôtels et 926 de restaurants. Parmi ces restaurants, sept ont reçu pour la première fois une étoile (sur 114 au total) et un seul établissement a obtenu une deuxième étoile (sur 24 au total). Pour les autres restaurants déjà étoilés, c'est le statu quo. Ce qui est en soi déjà une très belle forme de réussite.

Dans la région de Mons et du Borinage, trois établissements s’illustrent. L’établissement du chef Éric Fernez, D’Eugénie à Emilie, installé à Baudour, conserve ses deux étoiles acquises il y a déjà quelques années. Le chef, qui travaille en famille puisque sa fille Emilie cuisine au Faitout, installé là aussi à Baudour, enchaine les récompenses. Il avait en effet été élu chef de l’année en 2018 par le Gault et Millau.

Chez nous toujours, deux autres restaurants affichent une étoile et la conservent. Il s’agit de l’établissement les Gourmands, installé rue du Sars à Blaregnies, et du restaurant Le Comptoir de Marie, situé rue d’Enghien à Mons. Notons enfin que quatre établissements de la région sont récompensés d’un Bib Gourmand pour leur menu trois services de qualité, proposé à un prix inférieur ou égal à 39 euros : le Faitout (Baudour), le Bistro de Jean-Phi (Mons), La Madeleine (Mons) et La Table du Boucher (Mons). Signalons que ces deux derniers restaurants sont tenus par le chef Luc Broutard, également chef du Comptoir de Marie.