Ces derniers jours, les centres de dépistage du Covid-19 de la région de Mons et du Borinage sont pris d'assaut. De longues files d'attente sont souvent constatées à l'extérieur tandis que les délais pour obtenir un rendez-vous s'allongent. C'est pourquoi la Maison médicale Gilles de Chin, à Pâturages (Colfontaine), a décidé d'ouvrir son propre centre de testing PCR. "Cela permettra de soulager un peu les hôpitaux de la région", explique Pierre Lenain, coordinateur de la maison médicale.

Ouvert de 8h à 18h depuis la semaine dernière, le centre est accessible sur rendez-vous (et avec prescription de son médecin traitant). "Mais il est aussi possible de consulter un médecin de notre maison médicale. Auquel cas, le médecin voit le patient en consultation puis le frottis est effectué dans la foulée. Au total, nous avons déjà effectué plus de 1 000 dépistages lors de six premiers jours. Et nous avions encore près de 270 rendez-vous ce mardi." 

La maison médicale colfontainoise collabore avec un laboratoire privé. Mais les délais pour l'obtention des résultats s'allongent malheureusement suite à l'afflux de tests. "A notre niveau, nous pourrions encore renforcer la capacité grâce à notre équipe d'infirmiers mais cela va inévitablement augmenter la durée pour l'analyse. Pour le moment, nous sommes à un délai de cinq jours pour avoir les résultats."

Il pourrait toutefois y avoir du changement dans les prochains jours avec les nouvelles règles imposées en matière de testing. "Dès ce mercredi, il est demandé par les autorités fédérales de ne tester que les patients qui présentent des symptômes. Cela pourrait permettre d'absorber les délais. Mais ce n'est pas certain parce que toutes les autres maladies automnales habituelles (grippe, trachéite, rhino-pharayngite, etc.) sont en train d'arriver. Ces gens seront aussi testés et le nombre de tests ne va donc pas diminuer."

Pour passer un test à la Maison médicale Gilles de Chin (rue Achille Delattre 207), il suffit de prendre rendez-vous par téléphone au 065/70.70.75. "Chez nous, il s'agit d'un test à venir faire à pied via un circuit dans notre bâtiment. Il n'était pas possible d'organiser un drive-in en voiture."