Ce samedi, entre 17 heures et 1 heure du matin, sept policiers de la brigade anti-criminalité de la zone de police boraine étaient engagés dans une opération orientée vers l’ordre public. Les patrouilles se sont déplacées sur l’ensemble du territoire de la zone, soit sur les communes de Boussu, Colfontaine, Frameries, Quaregnon et Saint-Ghislain.

Au total, 37 personnes et 27 véhicules ont été contrôlés, dont six ont été fouillés. Les policiers ont mis la main sur une arme prohibée et constaté trois détentions de produits stupéfiants. Deux PV ont été dressés pour non-respect du règlement général de police, une perception immédiate a été ordonnée et sept PV judiciaires ont été rédigés.

Par ailleurs, les policiers ont dû faire face à quelques conducteurs sous influence. Ainsi, au sein de la cité Leuba, ils ont procédé au contrôle d’un véhicule immatriculé en France. À son bord se trouvaient deux femmes. Elles étaient en possession d’un pistolet d’airsoft, de stupéfiants et d’une importante somme d’argent. La conductrice se trouvait en plus sous influence de stupéfiants.

Un autre conducteur a lui été contrôlé alors qu’il se trouvait sous influence de cocaïne et de marijuana. Enfin, les policiers ont constaté qu’un individu en liberté conditionnelle enfreignait ses conditions de libération. "De telles opérations sont régulièrement menées par nos services", rappelle la zone de police boraine.

"Elles visent à lutter contre la petite délinquance qui empoisonne notre cadre de vie et permettent d’offrir à chacun des citoyens borains un environnement plus serein et sécurisant." À bon entendeur, donc : d’autres opérations du même genre seront encore menées dans les prochains jours, les prochains semaines et les prochains mois.