Vous les avez peut-être croisés sur les routes entre ce samedi 17 heures et ce dimanche à 1 heure du matin. 19 policiers de la brigade anti-criminalité, du service intervention et proximité de la zone de police boraine, accompagnés d’un chien-stup de la police fédérale, étaient mobilisés dans le cadre d’une opération de lutte contre la petite criminalité. Au total, ce ne sont pas moins de 65 personnes et 32 véhicules qui ont été contrôlés, dont 25 qui ont été fouillés.

L’opération n’a pas été vaine puisqu’une quinzaine de PV judiciaires ont été dressés pour détention de produits stupéfiants et flagrant délit d’extorsion. Un PV a été rédigé pour non-respect du couvre-feu. Enfin, deux véhicules ont été immobilisés : l’un pour conduite sous influence de stupéfiants et l’autre pour alcoolémie au volant. Les deux conducteurs ont tous deux écopé d'un retrait immédiat du permis de conduire pour une période de 15 jours.

"En cette période de pandémie, les contrôles visaient principalement les lieux de rassemblements mais l'ensemble du territoire de la Zone a bien entendu également été couvert", assure-t-on du côté de la zone de police boraine. "Cette opération s'inscrit dans notre volonté de lutter contre la petite criminalité qui empoisonne le quotidien. Ses objectifs adhèrent en tous points aux priorités de notre Plan Zonal de Sécurité 2020-2025 : insécurité routière, nuisances sociales et faits commis avec violence."

D’autres opérations du genre seront évidemment encore planifiées.