Ces derniers jours, la plupart des communes de la région Mons-Borinage ont décidé de prendre le taureau par les cornes. De nouvelles dispositions ont été prises en plus des mesures déjà imposées par le Conseil national de sécurité. Il faut par exemple obligatoirement porter un masque dans l'intra-muros de Mons ou dans le centre-ville de plusieurs communes.

L'objectif étant évidemment de prévenir contre un retour en force du Covid-19. Mais pour l'heure, la situation n'est pas encore critique. Les hôpitaux se tiennent prêts mais le nombre de lits occupés par des malades du Covid-19 est pour le moment quasiment nul. 

Ces sept derniers jours, les treize communes de la région Mons-Borinage ont enregistré 24 nouveaux cas au total, soit 3,4 cas par jour en moyenne. C'est moins que la seule commune de Charleroi (+36) ou encore Liège (+36). Mais c'est tout de même presque autant qu'à Bruxelles (+28). 

Parmi ces 24 cas positifs détectés ces sept derniers jours, 8 sont issus de la commune de Mons, 4 de Quaregnon, 3 de Frameries et Dour et 2 de Boussu. Les communes de Saint-Ghislain, Quiévrain, Jurbise et Quévy n'en comptent qu'un seul tandis que Colfontaine, Hensies, Honnelles et Lens sont à zéro.

Ces chiffres sont évidemment à nuancer en sachant que beaucoup de porteurs de virus l'ignorent puisqu'ils ne présentent pas de symptôme. De même, tous les malades ne se font pas systématiquement dépister. Par ailleurs, les effets des nouvelles mesures ne se font pas ressentir immédiatement. On peut donc encore s'attendre à une augmentation du nombre de cas dans la région durant les prochains jours.