Certaines mesures étaient déjà d’application lors de la rencontre Belgique-Italie, vendredi dernier. Ce mardi soir, la commune de Quaregnon prend à nouveau les devants alors que dans le cadre de la demi-finale de l’Euro, l’Espagne sera opposée à l’Italie. Un arrêté de police a en effet été adopté afin de s’assurer que les éventuelles célébrations se déroulent dans une ambiance conviviale, en toute sécurité.

Concrètement, dès la fin du match, il sera interdit de vendre ou de proposer des boissons dans des verres ou bouteilles en verre. Cette interdiction est applicable aux débits de boissons, aux magasins de nuit et aux débits temporaires éventuellement autorisés dans le périmètre de la Grand-Place et de la rue de Monsville. Il sera également interdit de détenir, sur la voie publique, des boissons alcoolisées ou non dans des bouteilles ou récipients en verre.

Cette mesure vise à limiter les risques que ces contenants soient utilisés comme projectiles comme cela avait malheureusement été le cas par quelques personnes lors des rencontres sportives du week-end des 26 et 27 juin dernier. Des casseurs s’en étaient également pris aux forces de l’ordre et plusieurs arrestations administratives avaient été nécessaires. Rappelons que pareils projectiles peuvent être particulièrement dangereux à l’encontre des personnes mais également des biens et des animaux.

Enfin, à partir d’1h30 du matin, les rassemblements de plus de trois personnes seront formellement interdits dans le périmètre de la Grand-Place de Quaregnon. Comme depuis le début de l’Euro de football, la zone de police boraine sera mobilisée afin de faire respecter ces dispositions et mettre un terme à d’éventuels débordements, ce qui n’est évidemment ni souhaitable, ni souhaité. On rappellera encore que le code de la route reste d’application, peu importe l’issue du match.

Les coups de klaxons, bien qu’interdits par le code de la route, seront tolérés.