Ils viennent à peine d’être installés que déjà, certains citoyens semblent se les être appropriés. Plusieurs nasses à canettes ont en effet fait leur apparition dans l’entité de Quévy. Objectif, réduire les dépôts sauvages de canettes et, de ce fait, dans les champs des agriculteurs dont les bêtes peuvent être sérieusement blessées, voire tuées à la suite de l’ingestion d’une boite métallique.

S’il ne s’agit évidemment pas d’une solution miracle, la majorité se félicite de ce pas supplémentaire en faveur de l’environnement et du cadre de vie. Dans la petite commune rurale, l’installation de ces filets à déchets semble être bien accueillie. "Très belle initiative, cela permettra à certains de se civiliser", estime une internaute. "Merci pour notre environnement", ajoute un citoyen. "Il y a déjà des canettes dedans. Bonne idée, mais triste d’en arriver là."

Si les premiers avis sont globalement très positifs, d’autres se montrent plus dubitatifs. "C’est bien ! Mais les gens ne savent pas attendre, garder leur détritus et les jeter quand ils arrivent chez eux ? Ca tombe tellement sous le sens", regrette un citoyen, dont l’avis est partagé par d’autres. "Super initiative mais je doute que les porcs qui jettent leurs déchets par la fenêtre de leurs voitures prennent la peine d’arrêter."

La bourgmestre, Florence Lecompte (PS), a de son côté déjà rappelé que le dispositif n’était destiné qu’à recueillir des canettes, et non des ordures ménagères… Comme cela a malheureusement déjà été constaté.