La propreté, c’est l’affaire de tous. Le dicton est connu et pourtant, dans les faits, le respect de l’environnement reste une problématique majeure pour les autorités communales. Pour inciter davantage les citoyens à respecter leur cadre de vie, la commune de Quévy avait répondu à l’appel à projets lancé par la Région wallonne et BeWaPP visant à optimiser l’implantation des poubelles publiques et des tournées de collecte.

La candidature de la petite commune rurale a été retenue. Elle profitera donc de l’accompagnement d’un consultant externe pendant une période de six mois. Ce dernier aura pour mission d’encadrer et de soutenir les communes participant au projet dans la réalisation d’un diagnostic des poubelles publiques présentes sur leur territoire.

Concrètement, l’étude sur basera sur un inventaire géolocalisé, réalisé par les communes au moyen de l’application PRO-preté mise à leur disposition gratuitement par Be WaPP. Outre la localisation, c’est aussi le volume, la fréquence de vidange ainsi que le type d’environnement dans lequel les poubelles sont placées qui seront analysés. Par la suite, le consultant, avec l’aide de mesures prises par la commune devra monitorer le taux de remplissage des poubelles ainsi que la quantité de dépôts clandestins dans ou autour de celles-ci.

Grâce aux résultats de différentes analyses, la commune de Quévy aura une vision claire quant aux poubelles publiques considérées comme problématiques ou mal utilisées et pourra réagir en conséquence. Soit via le déplacement de certaines poubelles, la mise en place de nouvelles corbeilles de rue et de cendriers ainsi que l’optimisation des tournées de collecte en termes de fréquence et d’itinéraire.

Les actions entreprises dans le cadre de cet appel à projets viendront naturellement compléter celles menées par la commune via son plan local de propreté (PLP) 2021-2024, qui prévoit par exemple le nettoyage des sites de bulles à verre, l’installation de structures de propreté ou encore de canisites mobiles.