Le tabagisme et la consommation de cannabis chez les jeunes est un problème bien connu de tous. La Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) avait donc lancé, en septembre dernier, un appel à projet : "lutte contre les assuétudes" afin de remédier à ce problème. Le Centre Scolaire Don Bosco (CSDB) y avait répondu immédiatement et a récemment vu sa proposition être retenue par la FWB. Des subsides ont donc été débloqués afin de mener à bien le projet.

Concrètement, le dispositif mis en place met à la disposition des élèves, un psychologue-tabacologue. Il propose, toutes les semaines, à ceux qui le souhaitent de bénéficier de séances collectives et individuelles d'arrêt au tabac/cannabis.

Le programme s'adaptera aux particularités des établissements scolaires. Les actions mises en place dans ce cadre visent avant tout à rendre les élèves acteurs de leur santé, le tout sans les stigmatiser.

© D.R.

Trois spécificités fondamentales caractérisent le programme de désaccoutumance, dispensé depuis jeudi au sein du CSDB de Quiévrain. Une approche du sevrage tabagique a lieu. Elle se base sur une dynamique de groupe, destinée à créer un espace où les participants peuvent trouver conseil, guidance, information, soutien, échange d'expérience, ... Des réunions de groupe sont organisées au sein même de l'école afin d'augmenter l'accessibilité au programme. Un suivi est organisé entre février et juin.

Ce suivi se déroule en trois étapes. Tout d’abord, une phase préparatoire a été mise en place comprenant une séance d'information générale à tous les étudiants intéressés par le projet. A l'issue de celle-ci, les jeunes désireux de poursuivre le programme se sont inscrits. La désintoxication sera au cœur de la deuxième étape du suivi. Des entretiens individuels au cours desquels une aide médicale au sevrage ainsi qu'un soutien psychologique de type cognitivo-comportemental seront proposés. La dernière partie vise à éviter les rechutes.