Le 21 juillet 2018, après 11 mois de combat contre la maladie, Félicien rendait les armes, laissant derrière lui une famille et des proches effondrés et désabusés face à un constat : en matière de recherche contre le cancer pédiatrique, un long chemin reste à parcourir. En mémoire du petit garçon et pour justement permettre les avancées scientifiques, ses parents ont fondé le Féli’s Day, un événement caritatif et sportif.

Tous les bénéfices enregistrés grâce à celui-ci sont reversés au fond Erasme. "La participation à l’événement et aux activités sportives (à l’exception du spinning puisqu’il faut louer le matériel, ndlR) est totalement gratuite, le montant des dons est laissé à l’appréciation de chacun car on se rend bien compte que pour certains, déposer cinq euros dans une urne est déjà un geste important", explique Séverine Del-Borrello-Porcu, la maman de Félicien.

Le 11 septembre prochain, les participants auront donc le loisir de participer à un marathon de spinning, un jogging, une balade à vélo ou une sortie en vespa et/ou à moto. "Nous sommes une famille plutôt sportive, il était donc assez logique pour nous de proposer ce genre d’activités. Nous n’avons pas pu sauver Félicien mais peut-être que nos dons permettront de faire avancer la recherche et d’ainsi en sauver d’autres. C’est tout ce que l’on espère."

Félicien n’avait que sept ans lorsque le diagnostic est tombé. "Il s’agissait d’une tumeur cérébrale d’origine chromosomique, donc il aurait tout à fait pu vivre des années sans qu’elle ne se déclare… Mais cela n’a pas été le cas. Il a été opéré deux fois, a subi deux radiothérapies et une chimiothérapie. Dans les couloirs de l’hôpital, nous étions loin d’être les seuls parents. Lorsque nous avons perdu notre fils, l’envie de faire quelque chose pour les aider s’est imposée."

Lors de sa première édition, le Féli’s Day a rassemblé pas moins de 1000 personnes. "13 500 euros ont pu être reversés au fond Erasme. Aujourd’hui, on suit l’évolution de recherche de près, on sait que les choses avancent, que des perspectives existent et des traitements initialement dédiés aux adultes peuvent être administrés aux enfants. Mais il faut aller plus vite pour que ce genre de drame ne touche plus les familles."

L’événement sera donc organisé le 11 septembre prochain, sur le site de l’ancien terrain de football de Baisieux. L’entrée est totalement gratuite, seule une inscription est requise afin de pouvoir comptabiliser le nombre de personnes présentes. L’événement se déroulera évidemment dans le respect des mesures sanitaires en vigueur à ce moment-là.