C’est une intervention peu banale mais malheureusement à l’issue dramatique à laquelle les pompiers du poste de secours de Quiévrain ont fait face ce samedi. Un peu après 11 heures, ceux-ci étaient appelés par le 112 pour un contrôle incendie. Au bout du fil, on leur signale que les vitres d’une habitation soient fortement noircies.

Sur place, les pompiers ont réalisé qu’ils étaient face à un phénomène "rarissime" : l’incendie s’était éteint de lui-même, faute de comburant. Il était malheureusement trop tard pour l’habitant des lieux, Jean-Louis Ruelle, 68 ans. À l’arrivée des services d’intervention, il était déjà décédé dans son habitation. "Il est fort probable que le feu ait couvé plusieurs heures", précisent les pompiers, qui présentent aux proches de la victime leurs condoléances.