La liste CDH perd presque six points sur les terres du ministre sortant Di Antonio.

Même si à l'heure d'écrire ces quelques lignes, tous les bureaux ne sont pas dépouillés dans l'arrondissement de Mons, il est indéniable que la situation est relativement compliquée pour le CDH. Elle l'est encore davantage dans le canton de Dour qui sanctionne les humanistes d'un peu moins de 6%. La liste CDH peine à atteindre les 14% sur les terres du ministre Di Antonio, alors que le PS y frôle les 40% (38,29%).

"J'ai de très bons retours sur les bureaux dourois. Mais effectivement, la situation est plus compliquée sur Colfontaine, bureaux pour lesquels je n'ai pas tous les chiffres", commente Carlo Di Antonio, qui se dit par ailleurs choqué par les scores obtenus par le Vlaams Belang au scrutin fédéral. "Pour l'heure, ce n'est pas très clair pour l'obtention des sièges sur la circonscription de Mons. Cela devrait se jouer avec l'apparentement."