Ce matin encore pourtant, il était persuadé de devoir faire un choix.

Ce lundi matin, Jean-Pierre Lépine confirmait qu'il rejoindrait le parlement wallon afin d'assurer un mandat de député. Dans la foulée, il annonçait que s'il ne pouvait pas cumuler sa fonction de bourgmestre avec cette nouvelle fonction parlementaire, il céderait sa place à son premier échevin, Damien Jenart.

Revirement de situation puisque ce lundi en fin d'après-midi, Jean-Pierre Lépine apprenait que son taux de pénétration était suffisant pour lui permettre de cumuler les deux fonctions. “ Je suis le sixième et dernier des 22 élus socialistes de la région à pouvoir y prétendre, je vais donc pouvoir bénéficier de cette possibilité ”, assure-t-il. “ Plusieurs confirmations me sont arrivées en ce sens. ”

Le bourgmestre de Quaregnon ne cache d'ailleurs pas sa surprise. “Je ne pensais pas pouvoir cumuler, mon choix pour le parlement était fait, même si quitter ma commune me déchirait le coeur. Je vais pouvoir, au même titre que cinq autres collèges, assurer les deux rôles, sans traitement. C'est important à préciser. ” Une bonne nouvelle pour les Quaregnonnais qui l'avaient une nouvelle fois plébiscité en octobre dernier à 2611 reprises.