Mieux valait lever le pied, ce mardi soir. La zone de police boraine était en effet présente du côté de la rue de Chièvres, à Saint-Ghislain, pour mener une série de contrôles et lutter contre les vitesses excessives de certains conducteurs. Force est de constater qu’une fois de plus, pareille opération est nécessaire.

À 20h07, la police interceptait une voiture roulant à 127 km/h au lieu des 50 km/h imposés. Quelques minutes plus tard, à 20h43, c’est un véhicule roulant cette fois à 110 km/h qui était arrêté dans sa course par les policiers. "Ces deux conducteurs sont, en raison de leur comportement, devenus piétons", explique la zone de police boraine.

"Ils ont tous les deux fait l’objet d’un retrait immédiat du permis de conduire pour une durée de 15 jours. Et la sanction ne s’arrête pas là : ils seront convoqués au tribunal de police où ils devront répondre de leurs actes. Ils encourent diverses peines : nouvelle suspension du permis de conduire, obligation de représenter les examens pour l’obtention du permis, amendes,…"

Et de poursuivre : "Les vitesses excessives et inadaptées sont et ont toujours été au cœur de nos préoccupations, des actions de terrain et donc de notre plan zonal de sécurité (PZS). Le PZS 2020-2025 ne déroge pas à cette règle. Il n’est donc pas utile de préciser que des actions similaires seront encore menées."

On rappellera que ce samedi, la zone de police boraine avait déjà flashé un véritable Fangio : au volant de sa grosse cylindrée allemande, un conducteur avait été contrôlé à près de 184 km/heure sur l’axiale boraine.