Les mesures prises à la fermeture du pont de la route de Wallonie seront renforcées.

Depuis environ 15 jours déjà, il faut s’armer de patience pour traverser la Cité de l’Ourse. Entre les travaux en cours sur l’autoroute E19-E42 et la fermeture du pont de la route de Wallonie à hauteur de la sortie Hautrage, trouver son itinéraire relèverait presque du miracle. En début de semaine, une nouvelle rencontre s’est tenue entre les services communaux, le SPW (en charge des deux chantiers) et la police.

Objectif : trouver des solutions pour améliorer le trafic autant que faire se peut. « Des premières mesures avaient été étudiées et prises un peu dans l’urgence », rappelle François Roosens (MR & Citoyens), échevin en charge de la mobilité. « Il était convenu de refaire le point après les congés de carnaval. Nous constatons que de nombreux chauffeurs, guidés par leur système GPS, empruntent encore des routes qui ne sont pas adaptées à un charroi lourd. »

Des aménagements complémentaires vont donc être pris dans les jours à venir pour améliorer et renforcer la signalisation interdisant le passage des poids lourds en certains endroits de l’entité. « De nouveaux panneaux seront installés en amont afin d’avertir les chauffeurs qu’ils ne pourront pas tourner à droite, par exemple, ce qui leur permettra une meilleure anticipation. Des panneaux annonçant une modification de la vitesse sont également installés. »

À l’approche du carrefour « Spilmont » par exemple, on passera de 70 km/h à 50. « Ce ralentissement devrait permettre une traversée plus aisée et plus sécurisante du carrefour. Les contrôles de police seront renforcés pour s’assurer que ces mesures soient respectées », souligne encore l’échevin. « Nous sommes conscients que la situation n’est pas idéale mais nous n’avons malheureusement pas de solution miracle. »

Le collège a également sollicité le SPW pour que, en collaboration avec les partenaires compétents, le nécessaire soit fait au niveau des systèmes de guidage. « Toutes les déviations sont indiquées. Un camionneur, un professionnel de la route donc, arrivera toujours à destination s’il respecte les signalisations et indications et s’il accepte le fait que son temps de parcours sera probablement rallongé. »

Pour rappel, le 26 février dernier, le SPW fermait en urgence, par mesure de sécurité, le pont situé sur la route de Wallonie à hauteur de la sortie Hautrage. Des déviations ont été installées via la rue de Tournai, le rond-point de l’Ours, la rue Defuisseaux, la rue de Chièvres et la rue de la Carbo.