Les jeunes niaient être en possession de drogues

Vendredi après-midi au cours d’une patrouille pédestre du côté de la Place Albert-Elisabeth à Saint-Ghislain, les policiers de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) de la Police Boraine ont procédé au contrôle de 3 jeunes filles (nées entre 1995 et 2001). Une forte odeur de stupéfiants se dégageait du groupe qu’elles formaient, ce qui a évidemment attiré l'attention des policiers, qui sont allés à leur rencontre.

Alors qu’elles niaient être en possession de drogues, les policiers ont, lors de la fouille des sacs mais aussi des individus, retrouvé des joints et des sachets de cannabis. Les PV ont été rédigés et les stupéfiants saisis.

Pour rappel, la BAC est un service de la Zone de Police Boraine qui travaille de jour comme de nuit et dont les policiers exercent des missions en civil et en voitures banalisées ou en uniforme dans des véhicules banalisés ou "strippés police". La douzaine d’hommes qui y travaillent est spécialisée dans les interventions à risques (ex : capture de personnes recherchées, transferts de personnes dites dangereuses, etc) mais aussi dans la mise sur pied d’opérations telles que les contrôles destinés à lutter contre les stupéfiants dans et aux abords des écoles (consommation, vente, …), les contrôles dans les Cités,… Ses membres sont également hautement qualifiés pour porter assistance et renfort aux autres équipes de terrain.

Les équipes de la BAC, au même, titre que tous les autres membres de la Police Boraine, sont présentes quotidiennement sur le terrain. Et ce même si elles ne sont pas toujours visibles.