Borinage

L'un d'eux a été placé sous mandat d'arrêt et incarcéré.

Le 22 juillet dernier, en début de soirée, deux individus commettaient un vol à main armée dans un commerce de la Place du Charbonnage, à Saint-Ghislain.

Choqués et effrayés, le couple de commerçants avait très vite eu le réflexe de contacter les services de la zone de police boraine. Dépêchées sur place, les équipes n'avaient malheureusement pas pu retrouver les auteurs qui avaient déjà pris la poudre d’escampette. Mais c'était sans compter sur la persévérance des policiers qu, à force de recoupements, de recherches sur le terrain et d’analyses des images de vidéo-surveillance, sont parvenus à identifier les suspects.

C’est ainsi qu’hier, les policiers du Service Enquêtes et Recherches de la police boraine, accompagnés de l’Unité d’Assistance Spéciale (UAS) de la zone, ont mis à exécution deux mandats de perquisition délivrés par un juge d’instruction. La première perquisition a débuté aux aurores du côté de Quaregnon. L’individu a été interpellé chez sa compagne où il passait la nuit. Une arme factice y a par ailleurs été retrouvée. La seconde perquisition a été menée avec succès à Jemappes dans le courant de la matinée.

Interpellés, les deux hommes âgés d’une vingtaine d’années ont été privés de liberté; auditionnés et présentés au juge d'instruction. Le premier individu a été relaxé sous conditions alors que le second a été placé sous mandat d’arrêt et incarcéré.