La crise sanitaire a fortement impacté l'horeca longtemps contraint au confinement. Elle a aussi découragé plus d'un travailleur qui officiait dans le secteur. Si bien qu'aujourd'hui, à l'heure où les affaires reprennent, bon nombre de cafetiers, de restaurateurs ou de traiteurs sont confrontés à un manque de main-d'œuvre. Ironie du sort, les demandeurs d'emploi sont eux aussi très nombreux.

Horeca Forma Wallonie s'est donc associée au Forem pour mettre en place des formations qui pourraient déboucher rapidement sur un emploi. Tous les métiers ne s'improvisent pas, mais certains peuvent s'apprendre assez vite.

"On ne peut pas dire que la moitié des emplois sont non qualifiés dans le secteur. En revanche, il y a du personnel peu qualifié", nuance Luc Marchal, président de la fédération Horeca Hainaut. "En partenariat avec le Forem, Horeca Forma Wallonie va donc proposer des formations aux demandeurs d'emploi pour préparer des aides en cuisine et des aides-serveurs."

Ces formations seront proposées dans plusieurs villes wallonnes, dont Saint-Ghislain où une séance d'information sera organisée ce vendredi et le 28 septembre. La formation dure un mois, du 18 octobre au 16 novembre. Elle sera suivie d'un stage d'un mois. Les infos pratiques sont disponibles sur le site Horeca Forma Wallonie.

"Les modules existaient déjà par le passé, mais n'étaient plus donnés", explique Luc Marchal. Signe que la situation a bien changé ces derniers temps dans l'horeca. "La remise sur pied de ces formations émane du secteur. Elle est le fruit d'une excellente collaboration entre des employeurs et le Forem. Ça va permettre de former des gens volontaires qui pourront être employables tout de suite."