C’est ce qui s’appelle être pris la main dans le sac. Ce mardi, la zone de police boraine a reçu un appel pour un vol en cours dans une habitation à la rue Deuxième, à Saint-Ghislain. Immédiatement, les policiers du service d’intervention se rendent sur place. Lorsque les forces de l’ordre rentrent à l’arrière de la maison, ils y découvrent deux hommes cagoulés. Rapidement appréhendés, les deux individus sont menottés et privés de liberté.

Des dégâts matériaux occasionnés par le vol sont immédiatement constatés par les policiers. Les voleurs ont notamment abîmé la palissade pour accéder au jardin de la maison. Ils ont également laissé des traces sur le châssis d’une fenêtre, endommagé en tentant de l’ouvrir à l’aide d’un tournevis retrouvé au sol. Les responsables sont tous deux bien connus des services de police, l’un d’entre eux est d’ailleurs un mineur d’âge. La fouille de ce dernier permettra de découvrir un tournevis, ainsi qu’un couteau et un pacson de marijuana. Un burin est retrouvé sur le majeur.

Ramenés dans les locaux de la zone, les suspects ont été pris en charge par le bureau d’investigation. Le majeur a quant à lui été relaxé. Pour le mineur, sa situation est plus compliquée. Il est notamment impliqué dans le vol d’un cyclomoteur à Quaregnon.

Pour rappel, dans la nuit du samedi 17 avril au dimanche 18 avril, une enquête avait permis de retrouver les personnes ayant dérobé le deux roues. Les images du système de vidéosurveillance avaient permis de repérer leur itinéraire. Les policiers étaient intervenus au domicile des trois suspects, où des plants de cannabis et une arme de type pistolet avaient été retrouvés. Au vu de ses antécédents, le mineur fera l’objet d’un placement en IPPJ.