Le festival est déjà organisé pour la 18e fois.

C’est devenu un rendez-vous incontournable pour de nombreuses personnes, qui devraient une fois encore répondre à l’invitation ce week-end. À partir de ce samedi et jusqu’à dimanche, l’église Saint-Martin de Saint-Ghislain et l’église Saint-Géry de Baudour accueilleront les formations musicales invitées à l’occasion du festival de polyphonie Echo, dédié à la voix humaine.

"Pour sa 18e édition, le festival s’offre un programme de prestige", se réjouit l’organisation. "Samedi, le chœur gospel de paris prendra possession de l’église Saint-Martin et assurera le show avec son spectacle From gospel to gospel." Une quarantaine d’artistes reprendront ainsi les grands classiques du gospel américain et africain, en passant par des rythmes de jazz, du funk ou encore des influences afro-caribéennes.

Dimanche, il règnera une ambiance de Noël avant l’heure grâce au concert des Chœurs d’enfants et de jeunes de l’opéra de la Monnaie de Bruxelles. "Les spectateurs auront l’occasion de découvrir ou redécouvrir les chants de Noël sélectionnés pour la représentation donnée au palais royal l’an dernier." L’ensemble, composé d’une centaine de chanteurs, entonnera des chants venus de Belgique, d’Angleterre ou encore du sud de l’Europe.

Le festival Echo sera donc organisé pour la 18e fois en hommage à Jean Ockeghem, célèbre compositeur né vers 1420 à Saint-Ghislain. Auteur de plusieurs dizaines d’œuvres religieuses et profanes, il a donné ses lettres de noblesse à la polyphonie. Pour assister à la prestation des artistes c cette année, il faudra débourser cinq euros le samedi et/ou cinq euros le dimanche (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans). Plus d’infos auprès du Foyer culturel de Saint-Ghislain.