Il s'agit de la deuxième commune de Wallonie à prendre ce type de mesures.

Les finances des commerces, des cafés et des restaurants brûlent partout en Belgique. Et à Saint-Ghislain, la Ville a décidé de jouer les pompiers arrosant les incendies avec des importantes aides communales. "Le Collège communal a décidé l'octroi d'une prime unique de 4 000 euros aux commerces fermés durant la pandémie et de 6 000 euros aux cafés et restaurants fermés aussi durant la pandémie", annonce le bourgmestre Daniel Olivier (PS).

Ce n'est pas tout. Le Collège de Saint-Ghislain attribuera aussi une prime unique de 150 euros aux associations sociales, culturelles et sportives sur base d'une déclaration d'honneur constituant un rapport de leurs activités annulées durant la pandémie. En parallèle, ces associations recevront un voucher valide jusq'au 1er janvier 2022 qui leur donnera droit à la location d'une salle communale équipée de matériel.

Une autre mesure a été décidée ce mardi soir : la création, dans les comptes communaux, d'une provision de 200 000 euros en faveur du CPAS. Une manière de couvrir le risque contre les pertes de revenus de certains citoyens suite à la crise sociale. Cette mesure et celle liée aux associations sera financée sur fonds propres via la réaffectation de provisions désaffectées. En revanche, les primes pour les commerces seront financées par un emprunt dont les modalités seront soumises par la Région wallonne.

Après la Ville de Mons la semaine dernière, Saint-Ghislain s'avère être la deuxième commune de Wallonie à tirer ce genre de levier d'aides directes pour ses commerces et son secteur associatif. Toutes ces décisions devront désormais être confirmées lors du prochain conseil communal. Par la suite, les modalités précises de requêtes seront précisées aux futurs bénéficiaires.