Malgré les mesures prises dans les établissements pour assurer une rentrée sous code jaune, le risque zéro n’existe pas. Preuve que le coronavirus circule et se propage toujours, un cas positif a été déclaré dans une classe maternelle de l’école du Grand Jardin, à Saint-Ghislain. Des dispositions spécifiques, tant en matière de sécurité sanitaire que de communication, ont évidemment été prises.

C’est ce mardi soir que la direction de l’établissement scolaire et le pouvoir organisateur ont été informés qu’un élève de l’école venait d’être diagnostiqué positif au coronavirus. "Dès ce mercredi matin, les parents des élèves de la classe ont été prévenus par téléphone par le Centre de Santé Harmegnies-Rolland, qui leur a également rappelé les recommandations sanitaires d’usage afin d’éviter la propagation du virus", explique la ville de Saint-Ghislain.

Le Centre a également avisé les parents d’enfants qui ont été potentiellement en contact avec l’enfant diagnostiqué, lors des garderies ou des temps de midi notamment. "Si le risque de transmission entre enfants de maternelle est faible, la direction de l’établissement a tenu à être totalement transparente", ajoute encore la ville.

L’ensemble des parents des élèves de l’école du Grand Jardin ont en effet été avertis via une communication "tout cartable." La direction suivra avec vigilance la situation au sein de la classe et de l'école et reste attentive à l’inquiétude des parents. "L’élève touché par le Covid-19 est en isolement depuis vendredi dernier. Il pourra réintégrer sa classe après 7 jours de quarantaine s’il ne présente aucun symptôme."

Quant à l’enseignante et aux autres élèves de sa classe, ils n’ont pas l’obligation de se faire tester s’ils sont asymptomatiques, conformément à la procédure de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour la gestion des cas et des contacts Covid-19 en collectivités d’enfants.