C’est un pas dans la bonne direction ! Car si la commune de Saint-Ghislain accueille sur son territoire de nombreuses entreprises, dont certaines classées seveso, elle regorge aujourd’hui encore de jolis coins verts. Une diversité de milieux avec lesquels les citoyens doivent apprendre à composer et surtout, à respecter afin de profiter pleinement de ce que cette variété urbanistique peut avoir à offrir.

Pour les guider dans cet apprentissage ou pour leur rappeler quelques notions élémentaires, la ville vient de sortir son guide environnemental du bien-vivre ensemble à la ville et à la campagne. Le conseil communal vient d’en voter la publication et d’ici peu, le collège sera amené à se positionner sur la façon dont il sera diffusé auprès des principaux intéressés. Le guide dont question est l’aboutissement de plusieurs semaines de travail du service aménagement du territoire de la ville.

"Nous avons constaté que de nombreux citoyens ne connaissaient pas bien les spécificités de leur cadre de vie et les avantages ou inconvénients que ceux-ci véhiculent", commente Rudy Bureau, échevin de l’urbanisme, de l’environnement et du bien-être animal. « Le service a donc étudié la conception d'un guide environnemental du bien-vivre ensemble, tant à la Ville qu'à la campagne. Ce guide est axé autour du mot respect, et est destiné à tout à chacun qui vit dans notre entité ou qui compte s’y installer.

Concrètement, le guide rassemble les quatre principaux milieux existants sur le territoire de la commune de Saint-Ghislain, à savoir les milieux agricole, industriel, forestier et urbain. « Comme son nom l'indique, c'est bien pour guider les habitants sur les droits et devoirs à suivre dans le mieux vivre ensemble. Outre les cadres de vies variés qui se partagent le territoire communal, ce guide répertorie les caractéristiques liées à la convivialité (convois agricoles, vitesse,…), à l'environnement (heures de tonte, feux, propreté des abords de prairies,...), au bien-être animal et à la nature.

Côté convivialité, le guide rappelle par exemple la nécessité de respecter la tranquillité du voisinage, de rester compréhensif vis-à-vis des nuisances qui résultent de la vie à la campagne, à respecter les chemins et sentiers afin de ne pas piétiner les cultures des champs alentours. Côté environnement justement, il insiste sur la nécessité de ne brûler aucune matière plastique, synthétique ou en caoutchouc et de ne pas jeter de déchets dans la nature, encore moins des canettes qui pourraient être ingérées par le bétail.

Le guide embraie encore sur le bien-être animal et l’importance de déclarer les chiens classifiés chiens dangereux, de promener les animaux en laisse, d’éviter les aboiements permanents ou encore sur les actions de sensibilisations menées par la commune (installation de nichoirs, préservation des batraciens, campagne de stérilisation des chats errants,…).

"Ce guide témoigne d’une volonté de faire cohabiter l’ensemble des citoyens en totale harmonie : la convivialité, le bon voisinage, le respect de notre environnement, le maintien de notre qualité de vie, sont autant de sujets dignes d’attention afin de laisser aux générations futures un cadre de vie digne d'admiration dans notre ville et nos villages", poursuit la ville.