Alors que de nombreuses communes annulent les événements prévus dans le courant de ce mois de septembre, l’espoir de pouvoir reprendre une vie un peu plus normale très rapidement perdure. C’est ainsi qu’à Saint-Ghislain, on tente de se projeter et de penser aux festivités de fin d’année. Si le contexte sanitaire le permet, l’organisation d’un marché de Noël sur la Grand’Place n’est pas exclue.

Rien n’est encore joué. Mais du côté du syndicat d’initiative, on s’agite. "Offrir une ambiance de Noël à nos citoyens, après cette difficile période, est un souhait qui a été évoqué", confirme François Roosens, président. "Le marché de Noël de la place de Tertre était un peu tristounet et tombé en désuétude. Nous souhaiterions le faire revivre sur la Grand’Place, pour une période de sept à 10 jours, comprenant en tout cas deux week-ends."

Les commerçants locaux seraient évidemment mis à l’honneur. "La priorité sera de proposer un marché de Noël de qualité, permettant de mettre en avant notre tissu commercial. Ceux qui le souhaitent pourraient ainsi intégrer un chalet, à prix démocratique, et proposer des produits typiquement de saison. Le poissonnier pourrait par exemple tenir un stand à huitre, le boucher miser sur des boudins de Noël."

La tenue d’un chalet permettrait donc avant tout aux commerçants de bénéficier d’une vitrine. "Ils pourraient faire découvrir leurs produits aux chalands et inviter ceux-ci à venir pousser la porte de la boutique une fois le marché clôturé. Ce serait un plus pour eux et, pour nous, une façon de les soutenir après une période très compliquée." Le tout dans une ambiance festive où la sécurité restera la priorité numéro un.