Borinage

Selon nos informations, un véhicule a roulé sur la victime.

Ce sont des faits absolument dramatiques qui se sont produits mercredi en début de soirée sur le parking du Aldi de Saint-Ghislain, rue de la Rivièrette. Il était entre 18 h et 18 h 30 lorsqu’une violente altercation a éclaté entre plusieurs personnes.

Les choses ont rapidement dégénéré. William Guichart, un Colfontainois né en 1969 et père de famille, inconnu des services de police, a été volontairement écrasé par le véhicule des personnes avec qui il s’était emporté. Selon nos informations, la victime a été touchée à la tête. Elle est décédée des suites de ses blessures à l’arrivée de l’ambulance.

© D.R.

Les auteurs n’ont pas demandé leur reste et ont aussitôt quitté la scène. Mercredi en soirée, on apprenait que les suspects avaient pu être identifiés, probablement grâce aux nombreux témoignages recueillis sur place. Ils ont pu être interpellés dans la nuit.

La zone de police boraine a procédé aux premières constatations mais a, dans le courant de la soirée, passé la main à la police judiciaire fédérale, qui est descendue sur les lieux.

À ce stade, il est impossible d’établir les circonstances de l’altercation. Les personnes impliquées se connaissaient-elles ? Un différend soudain ou un règlement de comptes a-t-il été à l’origine de la dispute ?

Les faits ne sont pas sans rappeler un drame qui s’était joué dans la région. En août 2015, une bagarre avait éclaté entre quatre hommes sur le parking de l’hôpital Saint-Joseph de Mons. Alain Deschamps, 48 ans, avait été roué de coups et s’était retrouvé inconscient. Dans la foulée, une voiture avait roulé sur son corps en effectuant une marche arrière.

Le jugement, récemment tombé, a entraîné de nombreuses réactions. Ce sont en effet des peines avec sursis qui ont été prononcées.